Tous les articles par William Bernard

Séance de travail avec Laurent Dejoie, maire de Vertou, à Bouguenais

Ce soir la liste « Respiration Démocratique à Bouguenais » recevait Laurent Dejoie, maire de Vertou et président du groupe d’opposition droite et centre à Nantes Métropole, pour nous parler de l’initiative d’un programme pour Nantes Métropole, ainsi que de son expérience comme maire de Vertou pendant 19 ans.

Cette plateforme de propositions se veut complémentaire aux propositions des différentes listes de droite des municipalités de la métropole.

Laurent Dejoie a rappelé que des sujets comme l’urbanisme, l’entretien des voiries ou la définition du PLU, étaient bel et bien également du ressort des maires alors que certains de ceux-ci expliquaient parfois trop facilement leur pseudo-impuissance dans ces domaines du fait de l’autorité supérieure de Nantes Métropole.

Cette intervention a conforté notre liste à Bouguenais, dans son projet de faire évoluer la ville  vers un avenir plus  Vertavien qu’Herblinois en matière d’urbanisme. Nous souhaitons améliorer la débit Internet, l’état de la voirie, renforcer la video-surveillance et étendre un réseau de crèches par le biais de Nantes Métropole lorsque nous serons élus.

Un grand merci à Laurent Dejoie d’être venu échanger avec la liste menée par Sandra Impériale sur Bouguenais.

laurent dejoie à Bouguenais.001

Réaction suite aux voeux du Maire de Bouguenais…

SINUS ASINUM FRICAT, LA METHODE COUÉ EN MARCHE, suite des voeux de la municipalité …

La municipalité a souhaité minimiser les difficultés nationales et locales que traversent notre pays et notre commune. Cette phrase nous amène à réagir : « Nous sommes la 5ème puissance mondiale et le PIB de 2 739 milliards de dollars en 2013 devrait nous pousser à être plus coopératifs et solidaires dans la répartition des richesses »

Ce constat met un mouchoir sur les difficultés de plus en plus prégnantes des habitants à payer leurs impôts et masque la réalité locale. Nous ne remettons pas en cause la politique sociale mise en place par la municipalité, mais ils nous semblent préférable de nous concentrer désormais, sur l’aide à l’activité des commerçants, artisans, entrepreneurs et personnes cherchant un emploi, plutôt que d’appliquer la méthode Coué du  » je vais bien, tout va bien  » en continuant sur cette lancée.

Le clou du spectacle a été l’énumération – en temps de crise et d’obligation d’économies budgétaires – de tous les déplacements quasi-mensuels de la municipalité dans le cadre des jumelages ! Nous avons pu admirer le beau skatepark mis en place dans un des pays jumelé, alors même que celui de Bouguenais est dans un état de délabrement avancé!

Par ailleurs, elle affirme vouloir confirmer la lancée de 100 à 120 logements par an, tout en maintenant l’équilibre entre rural et urbain. Ce n’est pas ce que les personnes des villages de Bouguenais, lors de nos portes à portes, nous ont confiés … Des programmes de constructions d’immeubles sont prévus et ne correspondent pas à l’identité des différents villages et de ce que veulent les habitants qui apprécient le côté rural.

Enfin, la cerise sur le gâteau a été un diaporama sur le dynamisme sportif de Bouguenais. L’état de vétusté de certains équipements sportifs et le manque de place pour de nouveaux adhérents dans certaines activités ne sont pas un signe de très bonne santé du milieu associatif sportif …
Donc, pour la préservation du Bouguenais vert et des économies faites, la mairie passera son tour !

voeux reprise ouest francemethode coué

Réunion publique de Sandra Impériale et de la liste « respiration démocratique » Bouguenais le 22 janvier

La salle de la grande ouche était le lieu retenu pour cette première réunion publique organisée par la liste centre, droite et société civile « Respiration Démocratique » de Bouguenais pour les élections municipales de mars 2014.

Anthony Beraud, collaborateur de l’opposition à Nantes Métropole et à la ville de Nantes, remplaçait Julien Bainvel, appelé sur la liste de Laurence Garnier dont la présentation était le même soir, sur les rapports entre municipalités de la métropole nantaise et Nantes Métropole.

Franck Harion, responsable de la police municipale à Guérande et écrivainintervenait sur les thématiques de la sécurité, de la police municipale et des droits de police du maire.

Puis, Sandra Impériale, tête de liste à Bouguenais enchaînait sur son programme  avec son équipe pour Bouguenais sur les principaux thèmes du dynamisme économique, de la réhabilitation du bourg, de la fiscalité, de la sécurité, de l’emploi , des sports et de la culture, vous pouvez les retrouver en détails ici :

http://respiration-bouguenais.fr/#idees

Merci à tous ceux qui se sont déplacés pour cette réunion publique qui s’est conclue dans la bonne humeur autour de galettes des rois et d’un verre.

Merci à François Pinte , président de l’UMP44 et à Gatien Meunier , secrétaire départemental, ainsi qu’à Matthieu Annereau (Saint Herblain) et une partie de son équipe  d’être venus soutenir Sandra dans un exercice où elle fit merveille.

Grande Ouche1Grande ouche2

Tractage et discussions avec les Bouguenaisiens samedi 18 janvier

A la rencontre des habitants pour exposer nos idées de campagne, un accueil toujours aussi chaleureux malgré le froid…

Nombreuses invitations pour la soirée débat galettes transmises ! http://respiration-bouguenais.fr/ai1ec_event/rencontre-debat-galette-sandra-imperiale-et-la-liste-respiration-democratique-a-bouguenais/?instance_id=5

IMG_9416

IMG_9405

Une cohérence fiscale dans les propositions de campagnes pour une nouvelle majorité !

La baisse de la fiscalité proposée à Nantes par Laurence Garnier suit quasiment la même logique que celle que nous avons proposée à Bouguenais et notre équipe s’en félicite ! 
Si nous gagnons, notre projet sera d’autant plus crédible, car avec une baisse à Bouguenais et à la Métropole, cela permettra une baisse réelle des impôts des habitants.
Nous serons en concordance avec la logique de Nantes Métropole,car tout n’est pas dit par les défenseurs du gel ou de la stabilisation. Le gel signifie : continuer à laisser augmenter les impôts puisque les bases augmentent inexorablement !

Une baisse, et non un gel ou une pseudo stabilisation, est proposée par notre liste. Une baisse de 5 % du taux d’imposition local nous semble raisonnable quant à sa faisabilité, répartie sur les 6 ans du mandat.
Nous réaliserons un audit budgétaire dès notre arrivée, afin d’atteindre cet objectif sans pénaliser le fonctionnement de notre municipalité et le financement de nos projets. Il sera accompagné d’une véritable remise à plat des dépenses de la commune en fonction des priorités quotidiennes des habitants. Nous avons annoncé un non-remplacement d’une personne sur trois partants à la retraite ou en mutation. Nous souhaiterions faire des économies sur le budget des cérémonies et sur l’envoi numérique du magazine municipal (quand cela est possible et souhaité). Cette baisse se fera au bénéfice de la lutte contre le chômage, du dynamisme économique, de la réhabilitation des bourgs et de la sécurité en priorité. Il faut avoir le courage de faire des choix et notre priorité, c’est un programme cousu main pour les véritables priorités des Bouguenaisiens. Nous pouvons faire mieux avec moins, et différemment, il faut rationaliser et être enfin responsable dans ces temps de crise !

Cette proposition de baisse de 5 % des taux d’imposition sur la taxe d’habitation, sur le foncier bâti et non bâti sera répartie sur la durée de la mandature.
Nous sommes conscients de l’importance de la pression fiscale exercée par les socialistes, en place à Bouguenais depuis 43 ans, sur les foyers et sur le pouvoir d’achat des Bouguenaisiens. Notre volonté est d’actionner les leviers fiscaux en notre pouvoir pour soutenir les habitants et commerçants de Bouguenais en ces temps de crise.

Sans titre.003