Tous les articles par William Bernard

Video protection à Bouguenais , toujours non !

Dans Presse Océan, notre équipe Respiration Démocratique demande à Mme Gressus de s’inscrire dans le dispositif de vidéo protection que propose la Métropole. Mme Gressus et ses élus refusent d’installer de la vidéo protection en rétorquant que ce n’est pas le Bronx. Comme s’il fallait attendre que ce soit le Bronx pour y penser ! À Sautron la délinquance a baissé de 25 %. Donc merci aux villes qui ont choisi son installation, selon Mme Gressus, c’est donc le Bronx chez elles 😡. Nier que ce système aide les gendarmes et policiers à l’élucidation des délits, c’est nier la douleur et la colère des victimes sur Bouguenais ! Pour info, la moitié du dispositif était payée par la Métropole !

22

Le KINZ, restaurant de Bouguenais propose une carte en braille

Une belle initiative du restaurant Le Kinz à Bouguenais .
Son directeur, Olivier Aguesse, a fait édité avec l’aide de l’institut des Hauts Thébaudières de Vertou ses cartes de menu en braille pour les rendre accessibles aux mal et non voyants.

Avec Matthieu Annereau nous lui avons rendu visite pour le féliciter de sa démarche , un bel exemple à suivre !

Conseil Municipal à Bouguenais

Retour sur le conseil municipal qui s’est tenu à Bouguenais jeudi dernier. La majorité municipale a bien voté l’augmentation des impôts via La Metropole pour continuer à désinvestir la ville de Bouguenais de projets innovants et en réduisant la richesse des associations, voilà notre interprétation.

Retour presse ci dessous :

Intervention au Conseil Communautaire de Nantes Métropole

Aujourd’hui au Conseil Métropolitain où j’ai exprimé mon inquiétude sur le manque de financement privé sur le projet d’Arbre aux Hérons. Il est financé aux deux tiers par les collectivités à un coût total prévisionnel de 35 millions d’euros.

Nous avons voté pour cet ouvrage culturel qui, comme l’Elephant sera une figure de proue culturelle de l’agglomération. Mais voici les réserves émises sur le trop faible financement privé qui fait craindre au non-aboutissement du projet. Je le précise car La Presse n’a pas été claire sur le sujet. La majorité aurait dû aller plus loin pour sécuriser cette arbre et risque de le faire payer aux contribuables in fine !