Archives par mot-clé : Colas

Article Usine Colas Presse Océan du 8 janvier

Extrait de mon intervention dans l’article Presse Océan (8 janvier) sur le projet d’implantation d’une usine d’enrobage à béton Colas entre la Ville au Denis et les Bauches du Désert.

Pour information en 2018, 17% des assurés du régime général étaient en affection de longue durée sur Bouguenais (affections dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé) CONTRE 10% pour le reste de la Loire Atlantique (sources : observatoire des fragilités et CAF 2018). Quel est le but ? de fragiliser encore plus ces personnes ? D’augmenter encore le nombre de personnes concernées ?

16 décembre : Réunion de la liste des mandarines impériales

16 décembre : Réunion de liste

A chaque réunion ou sommes un peu plus nombreux , au menu du jour , point sur l’avancée des commissions qui travaillent sur les différentes thématiques du programme, point également logistique pour s’organiser en porte à porte, pour le tractage de notre doc , pour l’affichage …

Enfin, échanges enrichissants avec une membre du collectif en phase de formation sur le sujet de l’implantation de l’usine à béton Colas . Les sujets graves ne manquent pas mais notre équipe est déterminée, positive (malgré la pluie) et motivée pour participer pleinement à cette campagne , les mandarines sont au taquet ! ;-))

 

Aéroport , Chaufferie et maintenant une usine de béton sur Bouguenais ?

Le 12 décembre,  nous sommes intervenus au Conseil municipal pour parler du manque de transparence sur le projet d’installation de Colas et nous avons parlé de la « non mesure de la pollution cumulée » qui peut faire penser à l’effet cocktail de Ste Pazanne.

Sur la méthode, aucune transparence de la part de la municipalité, cette zone verte , à proximité du site de l’IFSTTAR entre la Ville au Denis et les Bauches du Désert jusqu’ici préservée pourrait voir s’installer l’usine Colas et une cheminée d’une quarantaine de mètres de haut)  et à sa suite d’autres industries polluantes sur un site qui pourrait s’étendre sur plusieurs dizaines d’hectares. Pour nous cette initiative marque la fin des ambitions d’un « Bouguenais vert » et d’une « ville santé » si elle parvenait à terme. Nous demandons à Madame le Maire de ne pas signer  le permis de construire avant les élections de mars prochain …