Archives par mot-clé : Urbanisme

Bouguenais « On construit trop et mal, sur la commune »

« On construit trop et mal sur la commune! » Voilà ce que j’entends au quotidien et voilà ce que nous voulons changer. Avoir une véritable perspective pour sa ville en respectant les villages et les quartiers de Bouguenais. Ne pas avoir l’impression de ne faire qu’appliquer ce qu’exigerait Nantes Métropole. D’autres villes de l’agglomération sont dans le PLUM et ont choisi des orientations plus raisonnées et raisonnables tout en respectant les identités urbaines et les spécificités de leur commune. À Bouguenais, notre groupe n’a pas voté le plan local urbain métropolitain (PLUM), car nous n’étions pas en accord avec les Orientations d’Amenagement et de Programmation (OAP) trop nombreuses et actées sans concertation sur Bouguenais. Notre groupe lui ne s’assoira pas sur cet engagement de ralentissement en s’alliant avec un autre groupe politique municipal qui ne partage pas ce constat …

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bouguenais-44340/bouguenais-urbanisme-deux-camps-s-affrontent-au-conseil-municipal-6286055

16 décembre : Réunion de la liste des mandarines impériales

16 décembre : Réunion de liste

A chaque réunion ou sommes un peu plus nombreux , au menu du jour , point sur l’avancée des commissions qui travaillent sur les différentes thématiques du programme, point également logistique pour s’organiser en porte à porte, pour le tractage de notre doc , pour l’affichage …

Enfin, échanges enrichissants avec une membre du collectif en phase de formation sur le sujet de l’implantation de l’usine à béton Colas . Les sujets graves ne manquent pas mais notre équipe est déterminée, positive (malgré la pluie) et motivée pour participer pleinement à cette campagne , les mandarines sont au taquet ! ;-))

 

Aéroport , Chaufferie et maintenant une usine de béton sur Bouguenais ?

Le 12 décembre,  nous sommes intervenus au Conseil municipal pour parler du manque de transparence sur le projet d’installation de Colas et nous avons parlé de la « non mesure de la pollution cumulée » qui peut faire penser à l’effet cocktail de Ste Pazanne.

Sur la méthode, aucune transparence de la part de la municipalité, cette zone verte , à proximité du site de l’IFSTTAR entre la Ville au Denis et les Bauches du Désert jusqu’ici préservée pourrait voir s’installer l’usine Colas et une cheminée d’une quarantaine de mètres de haut)  et à sa suite d’autres industries polluantes sur un site qui pourrait s’étendre sur plusieurs dizaines d’hectares. Pour nous cette initiative marque la fin des ambitions d’un « Bouguenais vert » et d’une « ville santé » si elle parvenait à terme. Nous demandons à Madame le Maire de ne pas signer  le permis de construire avant les élections de mars prochain … 

Voeu et question orale refusés, iniquité de traitement de notre minorité / on quitte la session du conseil !

Nous avions demandé d’intervenir en conseil sur le sujet des mobilités porté notamment par le collectif « Urgence Transports Nantes Sud Ouest », cela nous a été refusé pour raisons … électoralistes, l’autre minorité de gauche le BAS a obtenu l’autorisation de proposer un voeu touchant également aux mobilités sur la commune …

Devant cette différence de traitement d’un autre temps, d’un comportement clairement inéquitable, nous avons décidé de transmettre – micro coupé – notre déclaration et de quitter la séance du conseil municipal du 21 novembre. 

Une occasion loupée dont nous rejetons la responsabilité sur la majorité PS / PC dans l’incapacité de placer l’intérêt des habitants de notre ville et plus largement  du sud loire avant leur propre stratégie éléctoraliste.

 

retour d ela presse sur l’incident ci dessous Presse Océan