Projets

Urbanisme

C’est la première préoccupation des Herblinois.

Aujourd’hui, le constat est clair, la majorité municipale actuelle, dans un but électoraliste a poussé à une verticalisation de l’urbanisme qui est la source de bon nombre de difficultés de nos concitoyens.

Il nous faut stopper dès à présent la politique actuelle visant à créer toujours plus de logements, à dénaturer le paysage, réfléchir en collaboration avec le milieu associatif et nos concitoyens à un nouveau Saint Herblain 2020 plus humain, plus homogène, plus accessible.

Faire en sorte que le patrimoine immobilier que chacun a pu se constituer, garde toute sa valeur.

Et surtout une ville dans laquelle on se sente bien, dans laquelle on arrête de démolir une maison pour la remplacer par un immeuble !

J’ai des idées sur ce sujet, je participe au débat

Insécurité

Trop de faits violences physiques, verbales, de cambriolages sont rencontrés aujourd’hui sur notre ville pour que nous continuions à rester spectateurs de leur amplification.

Cette année la préfecture a d’ailleurs masqué plus ou moins les mauvais résultats sur le département de la Loire Atlantique. Ces chiffres comprennent notamment une féminisation des victimes de vols. J’insisterai donc sur ce point.

Aussi nous devons dès à présent réagir et rassurer les habitants de Saint Herblain en leur redonnant la tranquillité à laquelle ils aspirent. Ceci est leur droit et notre devoir.

Investissement dans les caméras de surveillance, meilleurs échanges avec la police municipale, réel travail sur l’intégration des personnes en difficultés.

Sur ce dernier point, je souhaite mettre en place une politique de réciprocité des droits et devoirs pour les bénéficiaires des aides du CCAS. Nous vous aidons, vous aidez la société en retour en dispensant des heures de soutiens scolaires à des élèves, en aidant à l’entretien des espaces verts, etc… chacun a une compétence qu’il peut partager. Il s’agirait bien évidemment de recruter sur la base du volontariat après information de cette possibilité auprès des concernés.

Les bénéfices d’une telle politique sont multiples :

o la collectivité reçoit une action bénévole d’un de ses habitants

o le bénéficiaire des aides du CCAS est investi d’une responsabilité. Bénéfique pour l’estime de soi, pour le lien social créé et en définitive, une intégration réussie pour tendre vers le mieux vivre ensemble.

J’ai des idées sur ce sujet, je participe au débat

Impôts

Un moyen direct pour la municipalité de lutter pour le pouvoir d’achat de nos concitoyens ; baisser les impôts locaux. Il ne s’agit pas de baisses trop importantes, car dangereuses pour l’équilibre d’un budget. Il conviendrait de prioriser sur nos axes de programmes les budgets et de cesser d’octroyer notamment les yeux fermés, toutes subventions à toutes les associations. Bien sûr, la concertation reste de mise sur ces sujets délicats.

Un engagement fort par ces temps de budgets resserrés mais réalisable aux vues des dépenses inconsidérées, inefficaces et à seul but électoraliste de la majorité municipale actuelle.

J’ai des idées sur ce sujet, je participe au débat

Développement durable

Oubliés par les pouvoirs publics locaux au détriment du bétonnage incessant, les espaces verts sont pourtant nécessaires à la préservation de la nature et au bien-vivre des habitants. L’UMP doit totalement intégrer cette dimension dans son programme, en mettant en avant l’esprit insufflé par le Grenelle de l’environnement.

Mon attention sera toute particulière sur la conservation et le développement d’espaces verts. Une ville moderne est une cité qui prévoit pour chaque construction un espace vert conséquent.

J’ai des idées sur ce sujet, je participe au débat

Accessibilité

Alors que la loi 2005 sur l’égalité des droits et des chances prévoit la mise aux normes d’accessibilité des bâtiments accueillant du public pour 2015, notre ville se doit de tenir compte des normes et de la logique d’accessibilité dans le cadre de son plan d’urbanisme.

J’entends ici faire triompher le bon sens, la logique d’une ville totalement accessible pour les personnes en situation de handicap et en situation handicapantes sur un projet d’urbanisation conçu sans ouverture, sans concertation.

10% de la population est en situation de handicap auquel il faut rajouter les situations handicapantes : parent avec une poussette, personnes âgées, accidentés temporaires, …

Je serai d’autant plus crédible que je suis moi-même non-voyant et que j’ai pu déjà remarquer les lacunes de cette commune en matière d’accessibilité. Je ne souhaite pas être traité comme le plus vulnérable, mais je pense néanmoins que ma candidature permet à tous les citoyens de la société civile d’être représenté. Le vécu permet plus de compréhension de ce type de problème et plus d’empathie. Ainsi, je serai d’autant plus à même d’aider et surtout d’écouter afin de pouvoir trouver des solutions viables pour le budget d’une commune importante.

J’ai des idées sur ce sujet, je participe au débat