Procès : Respiration Démocratique contre le passage Mr le Député PS D.Raimbourg – Municipales

Suite aux quelques articles parus dans la presse concernant le recours que notre liste Respiration Démocratique à Bouguenais avait signifié dans le procès-verbal de l’élection municipale du 30 mars 2014 à Bouguenais, nous tenons à préciser quelques vérités face à des remarques arbitraires.

1/ Nous n’avions pas comme objectif de remettre en cause l’élection de Madame Gressus, l’écart de voix avec Madame Impériale est faible mais ne justifiait pas de remettre en cause cette élection.

2/ Notre réclamation portait sur le soutien ostensible de Monsieur le député Raimbourg au maire sortant du fait de son passage au deuxième tour des élections municipales non pas dans un seul mais dans les douze bureaux de vote de la commune !

Il est intéressant de savoir que Mr Raimbourg n’est passé qu’au deuxième tour des élections et non au premier car le résultat s’avérait cette fois bien plus serré par la maire sortante qui n’est autre que sa suppléante !

3/ Notre recours était bel et bien cosigné par Vincent Egron, tête de liste de Bouguenais Agir Solidaire arrivé en troisième position de cette élection municipale, la photo en pièce jointe en apportera la preuve.

D’après nous, ce passage ostensible alors que tout soutien de personnalités politiques n’est plus autorisé par la loi depuis la veille à minuit a pu être de nature à troubler la sérénité démocratique et l’impartialité nécessaires à toute élection républicaine.

Nous aurions souhaité que le tribunal puisse émettre un avis, une position, une recommandation concernant ce type d’attitude. Il n’en a rien été et nous le regrettons.

Ainsi, que se passera-t-il si, lors de la prochaine élection d’importance à Bouguenais nous faisions venir des personnalités politiques locales ou nationales, afin de se montrer et de venir saluer les assesseurs dans l’intégralité des bureaux de vote ?
Pensez-vous alors que nos adversaires politiques s’en tiendront à penser qu’il s’agit d’une tradition républicaine ne visant en rien à influencer les électeurs le jour même du scrutin ?

Autre point, Madame Gressus prétend que nous gaspillons l’argent public avec de telles procédures, nous tenons à signaler qu’heureusement que des procédures telles que celles-ci existent dans un état de droit.

Et à propos de gaspillage, Madame Gressus a cru bon de prendre un avocat (pourtant l’affaire semblait d’après elle, entendue…) pour assurer sa défense, (contrairement à nous qui avons plaidé directement et plus longtemps que son coûteux avocat à l’audience) nous posons simplement la question de savoir si les honoraires de celui-ci seront payés par la candidate Madame Michèle Gressus ou par la municipalité de Bouguenais ?

Capture d’écran 2014-10-27 à 12.37.31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *