Presse Océan 25 juin reprise du programme / éléments clés

Article de presse Océan, sorti ce matin et qui reprend l’essentiel des points clés de notre programme. L’action au service du CHANGEMENT, notre mandat sera à l’image de notre campagne : déterminé , dynamique, communiquant, impliqué pour faire changer notre ville et travailler au mieux vivre des habitants : OSONS LE CHANGEMENT, OSONS !

Municipales Bouguenais 2020 , les gauches prêtes à tout ?

Notre équipe Respiration Démocratique était passée à deux doigts d’emporter la majorité en 2014 avec 137 voix (64 électeurs) de retard. Cette fois-ci, après 6 ans d’une participation intense et pertinente comme opposants déterminés mais constructifs, il semblerait que nos chances de l’emporter soient prises bien plus au sérieux. Cela a pour effet de pousser les différentes gauches bouguenaisiennes d’envisager alliances et compromis pour « sauver Bouguenais », quitte pour cela à renier plusieurs années de différends très importants, exprimés dans le fanzine la  « Basse Cour » ou en conseil municipal en ce qui concerne le BAS (gauche alternative, 4 élus municipaux).

Il sera tout de même difficile de cacher le bilan très mauvais de la majorité actuelle qui n’a été inspirée que lorsqu’elle a repris à son compte quelques unes de nos idées, nouveau gymnase de la Neustrie, rénovation du centre bourg de Bouguenais (même si sur le fond et la forme nous nous y serions pris différemment).  La gestion de l’après maintien de l’aéroport a été désastreuse, donnant tout simplement l’impression au pays et aux habitants des Couets que l’aéroport ne se situe pas à Bouguenais mais à Saint Aignan de Grand Lieu !  (après difficile exercice pour la maire actuelle Martine Lejeune qui est pro-maintien!).

Autre réalité , une véritable dégradation de la qualité de vie sur la commune et l’obstination de la majorité de gauche à refuser l’installation d’un dispositif de vidéo-protection sur la voie publique  et d’un renforcement de la police municipale (3 agents pour quasi 20 000 habitants !) .

Quant à l’urbanisme … Avec une municipalité aux ordres de Nantes Métropole , acceptant de construire de façon soutenue et d’envisager 13 OAP (zones d’aménagement futures)  sur la commune alors que Coueron n’en a que 3 pour une taille et une population équivalente, le bilan est là aussi épouvantable pour une ville qui se veut « verte » !

Article Ouest France de début Aout :

Aéroport du Grand Ouest : pour une attitude claire et responsable

Communiqué de presse, le 27 août 2014

Matthieu Annereau Conseiller Municipal de Saint-Herblain, Philippe Seillier Conseiller Municipal de Rezé, Sandra Impériale Conseillère Municipale de Bouguenais et François Fédini, Conseiller Municipal de Couëron, rappellent leur demande de clarté sur le dossier de Notre Dame des Landes, par respect pour les citoyens et pour les deniers publics.

Mais Daniel Cohn Bendit déclarait ce matin que le 1er Ministre aurait indiqué à Jean Vincent Placé, sénateur Vert, que l’aéroport Notre Dame des Landes ne serait pas réalisé mais que cette information ne pouvait être rendue publique « pour ne pas froisser Jean-Marc Ayrault ».

Les 4 élus communautaires UMP demandent des précisions et un démenti de la part du Gouvernement.
Par ailleurs, ils invitent la Présidente de Nantes Métropole à clarifier sa position sur ce sujet ainsi que sur son soutien au Gouvernement.

Pour Matthieu Annereau, Philippe Seillier, Sandra Impériale et François Fédini, il faut en terminer avec cette hypocrisie et dire la vérité aux citoyens et où en sont les pénalités de retard que l’on doit à Vinci.

La population du Grand Ouest et les 1700 employés de l’aéroport ne peuvent plus être l’otage de sombres accords politiques, ni subir davantage le triste spectacle de la Zone de Non Droit, située à quelques kilomètres de la ville de l’ancien 1er Ministre.