Article de Ouest-France Nantes concernant le Conseil Municipal « musclé » de Bouguenais du jeudi 26 juin

Un conseil turbulent du fait que nous acceptons difficilement que le Conseil Municipal de Bouguenais ne soit qu’une « chambre d’enregistrement » de décisions déjà prises d’autorité par Madame le Maire.

La dimension participative, l’écoute, l’échange et le dialogue semblent être des voeux pieux uniquement utiles en période électorale, comme le dit Madame Gressus , « les élections sont passées, l’exécutif joue son rôle, point. »

Ainsi, garder le  doigt appuyé sur le micro permet à Madame le Maire de disposer du 8 minutes pour s’exprimer là où les oppositions ne disposent que de 40 secondes, belle expression démocratique.

Ainsi, pas de dialogue et la plus grande difficulté pour obtenir des réponses simples à nos questions, à ce propos, merci à monsieur Nicolon qui a pris la peine de répondre avec calme et pédagogie constructive à nos questions sur le budget.

Nous ne représentons pas 1/3 des électeurs de notre commune pour être une opposition soumise, docile, et connivente,  nous sommes élus pour questionner, remettre en cause, critiquer, proposer et débattre (sans hiérarchie des termes), nous faisons notre travail et nous le ferons pendant ces six années, que les choses soient claires !

William Bernard

article conseil municpal fin juin