Réaction suite à la motion déposée contre l’implantation de la Colas à Bouguenais

réaction en vidéo

Réaction de Sandra Impériale suite au conseil municipal du 13 février à Bouguenais et le dépôt par les groupes de la gauche et de la gauche alternative d’une motion qui suspend l’octroi de permis de construire à Colas. Une reculade salutaire, attendue et obtenue sous la pression qui n’est en rien la garantie que ces groupes s’opposent réellement à l’implantation de Colas s’ils se maintiennent ou sont élus (pour l’extrême gauche).

Notre liste Respiration Démocratique

Notre liste , merci à tous mes colistiers pour leur engagement et leur confiance. Merci d’être à mes côtés dans cette grande aventure… qui ne fait que commencer … Nous avons un beau projet pour une ville que nous aimons et que nous voulons rendre encore plus agréable au quotidien.

Sandra Impériale, 38 ans, cadre territoriale, conseillère municipale et métropolitaine ; Christophe Chausson, 58 ans, ancien cadre en grande distribution, conseiller municipal (CM) ; Françoise Rabbé, 66 ans, retraitée cadre supérieur sage-femme, CM ; Mickaël Lannuzel, 37 ans, auditeur immobilier ; Amélie Biret, 37 ans, accompagnante d’enfants en situation de handicap ; Jean Luc Runfola, 68 ans, conseil en gestion, encarté LR ; Astrid Lusson, 42 ans, infirmière pompier volontaire ; Fabrice Bascoul, 41 ans, cadre commercial, CM, Parti radical ; Aurélie Duchemin, 34 ans, vice-championne du monde – coach sportif ; Philippe Le Corre, 63 ans, agent mandataire d’assurances, encarté LREM ; Lilianne Menguy-Brillant, 60 ans, agent administratif PRO BTP ; Guillaume N’Dri,44 ans, agent territorial des services sociaux, LREM ; Emillie Le Corff, 27 ans, infirmière coordinatrice en gérontologie ; Sylvain Avril,39 ans, fonctionnaire de police, Les Centristes ; Muriel Dallaud, 44 ans, gestionnaire de copropriétés ; Jean Charles Brisson, 56 ans, chauffeur poids lourds ; Sophie Delbecq, 42 ans, assistante commerciale ; Lucien Berre, 67 ans, retraité de la Police nationale ; Manuela Tartrou, 38 ans, employée CHU de Nantes ; Jean-Christophe Gaudel, 52 ans, chef d’entreprise ; Françoise Le Foll, 66 ans, retraitée, ancienne commerçante ; Serge Zaroudneff, 78 ans, ancien combattant retraité ; Nathalie Ménard-Fossard, 53 ans, sans activité, ancienne enseignante ; Jonathan Barbin, 35 ans, contrôleur qualité – Responsable associatif ; Mathilde Leray, 47 ans, commerciale sédentaire ; Karim Sene, 44 ans, responsable transport, CM ; Karine Le Corronc, 48 ans, assistante formation ; Jean Claude Hauraix, 63 ans, retraité, LREM ; Caroline Poirier, 46 ans, assistante maternelle agréée ; Patrick Guinot, 67 ans, retraité, ancien chef d’entreprise ; Cathy Richet-Ruchaud, 47 ans, rédactrice territoriale ; Bruno Prieure-Guiot, 50 ans, cadre ; Annick Cadic, 71 ans, retraitée cadre de santé.

Colistiers supplémentaires : Manuel Alvarez, 50 ans, dessinateur, CM ; Honorine Barrault, 18 ans, étudiante – vice championne Olympique jeunesse roller

.

Voeu et question orale refusés, iniquité de traitement de notre minorité / on quitte la session du conseil !

Nous avions demandé d’intervenir en conseil sur le sujet des mobilités porté notamment par le collectif « Urgence Transports Nantes Sud Ouest », cela nous a été refusé pour raisons … électoralistes, l’autre minorité de gauche le BAS a obtenu l’autorisation de proposer un voeu touchant également aux mobilités sur la commune …

Devant cette différence de traitement d’un autre temps, d’un comportement clairement inéquitable, nous avons décidé de transmettre – micro coupé – notre déclaration et de quitter la séance du conseil municipal du 21 novembre. 

Une occasion loupée dont nous rejetons la responsabilité sur la majorité PS / PC dans l’incapacité de placer l’intérêt des habitants de notre ville et plus largement  du sud loire avant leur propre stratégie éléctoraliste.

 

retour d ela presse sur l’incident ci dessous Presse Océan

De futures hausses d’impôts à Bouguenais ?

Alors, si on résume, après avoir déjà augmenté les impôts locaux (record d’augmentation de Loire Atlantique en 2018) , et alors qu’une promesse de la campagne des socialistes bouguenaisiens était de ne pas les augmenter sur leur mandat, et malgré un taux d’endettement par habitant très très faible, la majorité ne s’interdit pas de les augmenter à nouveau cette année !

La pression fiscale qui pousse des citoyens qui n’ont jamais manifesté, dans la rue ne semble pas préoccuper la  majorité socialiste bouguenaisienne ! ( c’est le moins que l’on puisse dire)

Enfin, au lieu d’investir 2,46 ME (une somme énorme !) dans le désamiantage et la mise aux normes de la maison de retraite de Beaulieu pour la transformer en Maison des Citoyens, peut-être serait-il plus malin d’envisager la réutilisation du collège de la Neustrie , condamné à ne plus accueillir d’élèves à plus ou moins court terme … 

Enfin s’emporter contre ses oppositions ne justifie pas les manques réels de la majorité à correctement maîtriser ses dépenses de fonctionnement, le taux d’endettement de la commune est bas et nous recommandons une meilleure maîtrise des dépenses (ce qui ne signifie une réduction systématique des dotations aux associations ou une politique sociale à minima !). Ce serait plus intelligent  que d’envisager de faire porter cette mauvaise gestion financière aux contribuables bouguenaisiens !